Bienvenu

Pendant que vous lisez ce texte, une femme meurt toutes les deux minutes pendant sa grossesse, pendant ou après l’accouchement. 99% de ces décès surviennent dans des pays en développement.
Ces décès résultent principalement du manque de sages-femmes qualifiées et autonomes (source : Organisation mondiale de la santé, UNICEF).
C’est pour cette raison que la Fondation « Adoptez une sage-femme » a une approche simple et pratique : offrir des bourses aux jeunes qui souhaitent être formés en tant que sages-femmes.

La Fondation « Adoptez une sage-femme »

La Fondation, créée en 2009, vise à réduire la mortalité maternelle en proposant une approche très pratique : offrir des bourses à des sages-femmes en formation dans les pays en développement. La Fondation rapproche les soins de santé des mères et des enfants.

La Fondation « Adoptez une sage-femme » est une initiative de Roos Ament, une sage-femme qui a travaillé avec Médecins Sans Frontières et des organismes de santé locaux en Ethiopie pendant 7 ans.

La Fondation travaille en collaboration avec le St. Luke’s Hospital et le Nursing College à Woliso, en Éthiopie. Roos Ament y offre une formation sur la maternité sans risques.

Plan d’action
La Fondation a pour objectif d’améliorer les soins obstétricaux dans le centre et le Sud de l’Éthiopie. Pour y parvenir, elle sélectionne chaque année 5 à 10 étudiants qui recevoivent une bourse d’études afin de suivre une formation de sage-femme au St. Luke’s Hospital et Nursing College. Après avoir obtenu leur diplôme, les étudiants retournent dans leurs villes d’origine pour y travailler.

Objectif
Contribuer à la réduction de la mortalité maternelle (5e Objectif du Millénaire pour le Développement) en améliorant les soins obstétricaux, en particulier dans les zones rurales de l’Éthiopie.

Informations supplémentaires
Chaque année, 287 000 femmes meurent pendant leur grossesse, pendant ou juste après l’accouchement.

99% de ces décès surviennent dans des pays en développement.
Les principales causes de décès sont la perte de sang, les infections et l’hypertension artérielle. Un tiers des décès est le résultat d’avortements à risque. L’Éthiopie possède l’un des taux de mortalité maternelle les plus élevés au monde. Seulement 6% des femmes sont aidées par des sages-femmes formées professionnellement lors de l’accouchement.

Les solutions pour réduire la mortalité maternelle passent par la formation d’un plus grand nombre de sages-femmes, la présence de soins obstétricaux d’urgence et l’accès à un planning familial fiable.

Objectifs du Millénaire
La réduction de la mortalité maternelle est le 5e Objectif du Millénaire pour le Développement (OMD). En 2015, la mortalité maternelle aurait dû être réduite de 75%. Malheureusement, les progrès réalisés à cet égard sont en retard par rapport aux objectifs fixés. Le 5e Objectif du Millénaire pour le Développement est étroitement lié à d’autres objectifs, comme celui d’assurer l’éducation primaire pour tous (2e OMD). Lorsque les filles restent à l’école plus longtemps, il est moins probable qu’elles meurent pendant la grossesse, pendant ou après l’accouchement.

Comments are closed.